Auteur Sujet: Eruption volcanique  (Lu 14430 fois)

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #15 le: 08 mai 2010 à 13:54:31 »
A noter que l'Etna et le Gaua toussent aussi un peu ce jour..

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #16 le: 14 mai 2010 à 16:53:53 »
Citer
Le volcan islandais laisse présager un été de cendres

Un mois après le début de l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll, rien ne semble indiquer son prochain apaisement. Et ses éruptions en chaîne laissent présager de nouvelles perturbations dans le ciel européen, qui pourraient contrarier les projets des estivants et entraîner des coûts supplémentaires pour les compagnies aériennes.

http://fr.news.yahoo.com/3/20100514/twl-europe-volcan-perturbations-0ef7422.html

en tous cas.. sur Klepios.. sans jouer aux Cassandre  ::) ;D il y a déjà un certain temps qu'on a tiré les alertes -transits et lunaisons à l'appui - pour cet été...

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #17 le: 29 mai 2010 à 17:33:29 »
Alors que l'Eyjafjöll est entré en phase de repos depuis le 22-5 -même si on ignore pour combien de temps- d'autres volcans entrent en phase paroxysmale d'éruption.
C'est le cas depuis le 18 mai du Pacaya au Guatemala, volcan en éruption depuis 1965 et qui entre de temps en temps en phase paroxysmale.

Cette phase paroxysmale que connait le Pacaya a déjà fait beaucoup de dégâts. Tout d'abord un caméraman Guatémaltèque a trouvé la mort durant sa couverture de l'événement pour la chaine de télé Canal 7. Il semble aussi que des enfants soient actuellement portés disparus suite à l'éruption, qui a en plus fait une vingtaine de blessés. Par ailleurs les cendres produites ont perturbé le traffic aérien au Guatemala, notemment en partie des chutes de cendres qui ont affecté l'aéroport. L'état de catastrophe naturelle a été décrété dans les trois départements proches de l'édifice (Escuintla, Guatemala et Sacatepéquez). Actuellement l'édifice est toujours le siège d'une activité explosive intense, les explosions d'une puissance importante se succédant toutes les 3 à 30 secondes. Les blocs et bombes incandescents sont projetés à plus de 200m de hauteur. L'INSIVUMEH recommande au CONRED de maintenir le niveau d'alerte au rouge. Sources : INSIVUMEH; AFP; air journal.

Vous trouverez ici:
http://www.activolcans.info/eruptions-volcaniques-historiques-du-volcan-Pacaya.html

l'historique de ses éruptions si vous aviez la curiosité de vous y pencher pour voir si certains aspects président plus que d'autres à ces épisodes.  :)  

1-8-1565  
1 au 23-7-1775
11-3 au 15-4 1961
depuis le 4-7-1965 avec fontaines de lave ou projections en janvier 1971, decembre 1986, septembre 1996, janvier 2000, mai 2010.

et ici une video de l'éruption en cours

On a envie de dire à la terre: "dites 33"..  ::) :) Bonnes recherches  :)

Esther

  • Invité
Re : Eruption volcanique
« Réponse #18 le: 29 mai 2010 à 18:02:17 »
Merci Dina d'éveiller notre curiosité sur ce sujet! On a de quoi travailler  ;D  8) Et pour ce site épatant que tu m'as fait découvrir pour suivre les éruptions au quotidien!

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #19 le: 29 mai 2010 à 18:09:41 »
 8) Merci de ton merci  ;D et si tu as le temps de te pencher sur le Pacaya et ses humeurs...  ;) tous les retours sont bienvenus  8)

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #20 le: 30 mai 2010 à 05:02:01 »
Vendredi 25-5-2010, c'est aussi en Equateur qu'un volcan, en activité depuis 1999, refait des siennes. Il faut noter que depuis 1999, les volcanologues attendent un paroxysme explosif violent, typique de ce genre de volcans et les habitants commencent à s’habituer à vivre avec une épée de damoclès au-dessus de leur tête.
Est-ce que l'astrologie pourrait indiquer une période plus probable pour cet épisode en étudiant l'historique d'activité de ce volcan?

Citer
Haut de 5.029 mètres, le Tungurahua, situé à 135 km au sud de la capitale, Quito, est entré en activité vendredi à 08H47 (13H47 GMT) après une "grande explosion" due à une accumulation de gaz, et ses projections de lave et de cendres "dépassent facilement les 10-12.000 mètres d'altitude", a déclaré le vulcanologue Hugo Yepez, directeur de l'Institut de Géophysique (IG) de Quito.

L'aéroport et les écoles de Guayaquil, ville portuaire de 2,5 millions d'habitants, ont été fermés, a annoncé vendredi soir un responsable de la sécurité civile régionale, Yuri De Janon.

Située à 280 km au sud de la capitale, l'agglomération côtière est affectée par des pluies de cendres dues à l'éruption, qui se déroule 160 km plus à l'ouest, a-t-il ajouté.

Au moins sept villages situés non loin du volcan, soit environ 500 familles, avaient dû être évacués dans la journée, selon la défense civile.

Aucune victime n'avait été signalée vendredi soir.

"Nous pouvons annoncé la bonne nouvelle que l'activité du volcan commence à baisser", a déclaré en soirée le directeur de l'IG, après avoir qualifié la situation de "grave et complexe" le matin.

"Les projections qui ont eu lieu dans la matinée au moment le plus violent ont très peu de chances de se répéter", a-t-il assuré.

Selon lui, l'éruption de vendredi "se situe entre la seconde et la troisième plus forte de tout le processus éruptif" du volcan depuis son réveil en 1999.

Les 12.000 mètres d'altitude atteints par les projections volcaniques correspondent au plafond habituel des routes aériennes internationales.

Dans la journée, certains vols avaient déjà dû être détournés, selon le directeur de l'aéroport de Guayaquil, Nicolas Romero.

Les premières informations diffusées faisaient état de possibles "coulées pyroclastiques", mélanges de gaz, de cendres et pierres à 800 degrés montant jusqu'à 2.000 mètres d'altitude, puis retombant en avalanche, sous forme de coulées dévastatrices à grande vitesse.

Le volcan avait atteint son plus fort pic d'activité en août 2006. Son éruption avait entraîné la mort de sept personnes et détruit des centaines d'habitations.

La localité touristique de Banos, située au pied du Tungurahua, comptant quelque 15.000 habitants, avait du être évacuée de force en 1999, lors de son éveil.


Vous trouverez  ici http://www.activolcans.info/eruptions-volcaniques-historiques-du-volcan-Tungurahua.html

l'historique des éruptions du Rungurahua (cycle de 80 à 100 ans est en général considéré pour ce volcan!) et peut-être aurons-nous une idée plus précise des périodes de risques...

http://www.svt.ac-versailles.fr/spip.php?article145 autre adresse intéressante...

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #21 le: 08 juin 2010 à 05:56:55 »
Continuons à suivre ce volcan  ::)

Citer
Dépêche du 06 juin 2010 :

L'activité reste très élevée au Tungurahua avec une moyenne de trois explosions puissantes par heure, dont certaines projettent des bombes à plus de 1000 de hauteur. Les cendres produites retombent, en pluie faible, sur les villages alentours (hier: Chonglotus). Source : IGEPN.

L'éruption de 1886 est la plus forte des temps historiques. Quelques signes précurseurs se produisent en octobre 1885 (activité phréatique, sismicité). En janvier 1886, une violente phase explosive forme une immense colonne de cendres et de fragments de ponces qui plonge les environs dans l'obscurité pendant 3 jours. Des coulées pyroclastiques se forment suite à l'écroulement de la partie dense de la colonne éruptive et dévalent les flancs du volcan. Les dépôts de téphras sont remobilisés sous forme de lahars dans les principales vallées autour du volcan. Un barrage naturel se forme dans la vallée de la rivière Pastaza, responsable de la formation d'un lac de 7 km de long. A 30 km à l'ouest, dans la ville d'Ambato, les cendres tombent pendant 18 heures d'affilée et les pentes du Chimborazo, un autre volcan situé à 40 km de distance, sont recouvertes d'une couche de cendres d'une vingtaine de centimètres d'épaisseur. A la fin de l'éruption, le magma émis sous forme de coulées est dégazé et plus basique que lors des phases initiales fortement explosives.

Remarquons que lors de l'éruption historique du 11 janvier 1886, nous avions une conjonction Jupiter-Uranus en Balance carrée Saturne en Cancer, ainsi qu'un carré Venus-Pluton (je me demande si venus-Pluton ne pourrait montrer les coulées de laves (excrétion de la terre..).
Alors que les explosions s'intensifient en ce moment.. on ne peut que remarquer la conjonction Jupiter-Uranus en Bélier opposée Saturne  Vierge.. et le carré de Pluton à cet axe à venir..

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #22 le: 27 octobre 2010 à 10:08:12 »
Tremblement de terre d'intensité de 7,7 sur l'échelle de Richter, tsunami, Merapi en éruption.. l'Indonésie connaît ces derniers jours un ensemble de phénomènes aux effets dévastateurs...
Si vous avez le temps.. il est intéressant de regarder le ciel lors des éruption du Tambora en 1815 et du Krakatoa en 1883... (historique des éruptions de ces deux volcans et de celles du Merapi sur http://www.activolcans.info/ avec les coordonnées géographiques...).

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #23 le: 05 novembre 2010 à 08:23:50 »


Dépêche du 05-11-2010 à 07:16
Volcan : Merapi, Indonésie, 2911 m

La très violente phase éruptive débutée hier se poursuit encore aujourd'hui. Les volcanologues ont recensé de nouvelles chutes de cendres assez importantes à Yogjakarta (30km) et des chutes de lappili (voir glossaire) jusqu'à 15 km de distance. Le VAAC de Darwin a détecté ce matin à 04h30 (TU) des cendres à 16 km d'altitude. Malheureusement cette phase paroxysmale a provoqué 49 nouveaux décès, et presque 70 blessés par brulures, par des écoulements pyroclastiques (le site de TF1 indique le village d'Argimulyo, mais il ne peut s'agir de lui puisqu'il est situé dans la banlieue de Yogjakarta, et le site de ABCnews parle du village de Bronggang) qui ont atteint une distance de 15 km. Le nombre de personnes évacuées a dépassé les 100 000 et les autorités semblent avoir un peu de mal a gérer cet afflue de personnes. Les volcanologues semblent complètement décontenancés par le déroulement très inhabituel de l'éruption et ne savent pas à quoi s'attendre, d'après les déclarations de Mr Surano. Cette éruption est la plus puissante depuis celle de 1872. Sources : VSI; VAAC de Darwin; AFP; TF1, ABCnews; blog anglophone ERUPTIONS.

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #24 le: 05 novembre 2010 à 08:37:17 »
Nom : Merapi
Région/Pays : Java / Indonésie
Lat./Long. : 7.54 S/110.44 E

Puisque les volcanologues ne comprennent pas.. essayons peut-etre de trouver un fil par cet historique..

Date de l'éruption : Du 01-01-1992 au 01-01-2002

Résumé :
L'explosion du 21 janvier produisit des coulées pyroclastiques qui parcoururent 1,5 km sur les flancs du volcan. Le mois de février 1992 connu beaucoup d'explosions avec des panaches qui ont atteint plusieurs kilomètres d'altitude. Il fut enregistré 20 coulées pyroclastiques parcourant des distances comprises entre 1 500 et 2 500 m le 17 février. Puis le dôme a continué sa croissance tout en s'effondrant, donnant régulièrement naissance à des nuées ardentes et des chutes de blocs. Le 22 novembre 1994, 60 personnes sont tuées et 500 autres blessées lors d'un effondrement du dôme actif engendrant un écoulement de blocs et de cendres qui parcouru 7,5 km sur le flanc SSO dans la zone de la Kali Boyong. Le panache de cendres est monté à plus de 10 km d'altitude. Plus de 6 000 personnes furent évacuées et 11 villages de plus ont été mis en état d'alerte. De nouveaux écoulements pyroclastiques eurent lieu. Le 13 septembre 1996, un panache de 6 km d'altitude fut décrit par un pilote de la Qantas Airlines. Début janvier 1997, plusieurs coulées ont eu lieu, et une explosion engendra une colonne éruptive de 10 km d'altitude. 5 000 personnes furent évacuées. Durant toute l'année 1998, de nombreuses nuées ardentes se sont propagées sur les flancs du Merapi. En 1999 et 2000, de rares explosions et avalanches de dômes se produisent. A partir de janvier 2001, un nouveau dôme apparaît au sommet du dôme de 1998, accompagné de nuées ardentes se propageant à plus de 4,5 km de distance. Un panache de cendres et de gaz s'éleve à 2 kilomètres au-dessus de l'édifice. Puis régulièrement, des coulées pyroclastiques se dirigent dans les vallées des alentours sur 2 à 7 km de distance. Cette activité d'effondrement du dôme diminua progressivement le 2ème semestre de 2002 pour finir par s'atténuer complètement

Date de l'éruption : Du 01-01-1972 au 01-01-1985
Résumé :
"En novembre 1976, un panache de cendres monte à plus de 3 km au-dessus de l'édifice et est accompagné de plusieurs nuées ardentes sur le flanc sud-ouest. En 1976, une phase éruptive particulièrement importante fait 28 victimes et plus de 1100 sans-abris. Le dôme continue de croître jusqu'en 1981 avec de fréquents effondrement (avalanches de type ""mérapi""). Fin 1981, 60% du dôme est détruit. En juin 1984 des nuées ardentes parcourent plus de 7 km dans les vallées de la Batang, la Beteng, et la Krasak. Plusieurs lahars ont suivi, provoquant l'évacuation de 1 000 personnes. La colonne éruptive s'est développée à 6 km de haut et 2 cm de cendres ont recouvert la ville de Solo à 45 km à l'est du Merapi."



Date de l'éruption : Du 25-11-1930 au 00-09-1931
Résumé :
Cette éruption explosive est l'une des plus meurtrière qu'ait produit l'édifice. Plusieurs coulées pyroclastiques et lahars ont eu lieu lors de cette éruption détruisant ou endommageant 42 villages, des cultures et tuant plus de 1300 personnes


Date de l'éruption : Du 26-01-1906 au 17-02-1907
Résumé :
Fin janvier 1906, une activité sommitale se manifeste sur le Merapi, sous forme d'une succession de faibles explosions. Celles-ci deviennent de plus en plus fréquentes et importantes, arrivant au paroxysme le 28 février 1906. Une coulée pyroclastique passe du côté de Woro. En mai, une explosion phréatique ouvre un nouveau cratère, dans lequel se forment 2 cônes de scories.



Date de l'éruption : Du 15-05-1872 au 20-05-1872
Résumé :
Sans signes avant-coureurs rapportés, la plus importante explosion répertoriée sur le volcan se produit le 15 avril 1872. Cette activité explosive ouvre 3 brêches dans la zone sommitale (Gendol, Woro et Blongkeng). L'activité est si intense que les retombées détruisent tous les villages situés à 1000m d'altitude et plus. Des coulées pyroclastiques s'engouffrent dans les vallées Apu, Trising et Senowo. Cette activité explosive intense s'arrête au bout de 5 jours.




Date de l'éruption : Du 02-09-1846 au 00-10-1847
Résumé :
Une activité explosive débute à 10h00 (locale) le 2 septembre par l'apparition, au-dessus de la zone sommital, d'un puissant panache noir. Une activité explosive intense s'ensuit, générant parfois des coulées pyroclastiques qui s'écoulent vers le sud. Cette intense activité laisse place à l'extrusion d'un nouveau dôme de lave, parfois accompagnée de la mise en place de coulées de lave sur le flanc est. Ce cyle éruptif prend fin en octobre 1847






Date de l'éruption : Du 27-12-1822 au 10-01-1823
Résumé :
L'activité explosive débute le 27 décembre à 9:00 du matin (locale), probablement suite à un violent seïsme qui a secoué Java peu avant. Le paroxysme éruptif est atteint le lendemain et dure jusqu'au 29 décembre. Une explosion détruit partiellement le côté ouest de la zone sommitale, et ouvre un nouveau cratère de 600m de diamètre, ouvert dans les directions d'Apu, Woro et Blongkeng. Des coulées pyroclastiques s'épanchent dans les rivières Apu, Lamat, Blongkeng, Batang, Gendol et Woro. L'activité explosive cesse le 10 janvier 1823, mais l'extrusion d'un nouveau dôme de lave débute dès la mi-janvier. Il déborde du côté de Blongkeng, et forme une épaisse coulée. Plusieurs victimes sont à déplorer.

Hors ligne Dina

  • Moderateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1506
    • résonances
Re : Eruption volcanique
« Réponse #25 le: 05 novembre 2010 à 17:50:11 »
Il est interessant de noter que de toutes les eruptions meurtrieres.. ils comparent celles d'aujourd'hui avec celle de 1872.. Dans les deux cas nous avons une conjonction Uranus-Jupiter.. J'ai un peu regarde tous ces ciels.. et mettrais demain ce qui m'a surprise!.. Passionnant et pas vraiment de regles toutes etablies!

(Yogyakarta comme ville la plus proche pour dresser le ciel)