Auteur Sujet: La Grèce ...  (Lu 19443 fois)

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
Re : La Grèce ...
« Réponse #15 le: 13 mai 2011 à 11:27:50 »
« . Ca chauffe dur pour les banques privées qui ont prêté au mépris des règles prudentielles élémentaires, mais ravies aussi jusqu’à une date récente d’encaisser des intérêts de plus en plus juteux. Pour éviter l’extension de l’incendie et la fin de l’euro, l’Europe et le FMI ont donc payé l’addition. Avec une aide massive de 146 milliards en mai 2010. Sans effet aucun puisque le pays, en pleine récession,  aura bientôt une dette qui frôlera 180% de son PIB.
Comme il est désormais évident qu’un nouveau plan d’austérité n’aura d’autre effet que d’accélérer la mort du malade qu’on prétend guérir…sans espoir de remboursement de sa dette souveraine, les bons esprits phosphorent. Consensus : pour ne pas replonger, il faut alléger, restructurer la dette grecque - passer par pertes et profit 30,40 ou 50% de sa valeur !!!!!

L’autre option : faire mûrir la dette, jouer sa "maturité" pour différer encore son remboursement. C’est la thèse française. Qui a peur pour ses banques, "collées" à hauteur de 80-90 milliards d’euros , sans parler des compagnies d’assurances. Et de la Banque de France - eh oui !- qui a acheté pour 70 milliards d’obligations grecques, portugaises et irlandaises, les quelles avec des taux d’intérêt supérieurs à 15%, lui ont rapporté 7 milliards de bénéfices...mais risquent de fondre comme neige au soleil si une restructuration vient brusquement amputer leur valeur.

Sur le papier, bien sûr, il y a  une solution plus rationnelle. Evitant à la Grèce une longue agonie et lui permettant de retrouver progressivement ses forces : autoriser la Banque Centrale Européenne (BCE), adossée à une zone économique globalement puissante et peu endettée, d’émettre des euro-obligations, garanties par les pays de la zone euro. Avec le produit de ces euro-obligations reprêtées à Athènes, le BCE  financerait la dette grecque. Bref, "en substituant le collectif européen à la dette grecque , on éviterait la propagation du risque, sans couper l’accès au financement de la dette des pays sous tutelle", plaident ainsi certains banquiers......

Mais avec ce filet de sécurité qui rend la faillite impossible, comment convaincre les gouvernements laxistes - d’Athènes, Lisbonne ou Dublin - de retrouver volontairement le chemin de la rigueur ? La "peste" de la restructuration  ou  le "choléra" des euro-obligations ? Il faut choisir. A moins d’attendre que les marchés s’en chargent. Comme en 2008 où la crise générale déclenchée par la faillite de Lehman Brothers avait failli tout emporter. »

La hausse récente des taux de la BCE qui fait monter l’euro est probablement une folie létale.  Folie dans un système abscons qui a obligé par exemple  l’Espagne à emprunter nettement plus cher que la Grande-Bretagne alors qu’elle est moins endettée et que son déficit est beaucoup plus bas !!!

L’impossibilité de dévaluer sa monnaie   oblige à une prise risque abyssale  pour les dettes. Cela ne peut durer....

Passé un moment, le peuple ou le gouvernement de la Grèce finiront par comprendre que l’euro fait partie du problème et non de la solution. Ils en sortiront, dévalueront et restructureront leur dette. Il n’y a pas d’autres solutions. La question n’est pas de savoir si cela arrivera mais quand.
L’état actuel de la Grèce est très nettement sous estimé par les médias et pourrait nous réserver bien des surprises..en France !!



Pluton au MC continue son rôle d’épuration sans aucune pitié. Uranus approche l’As menaçant de foudroyer la survie de ce pays littéralement. Attendons mi juin , saturne redevenant direct et progressant  vers un quinconce à Venus Me de 2 en 12 dans ce natal fin septembre 2011..

Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
Re : La Grèce ...
« Réponse #16 le: 29 mai 2011 à 10:08:16 »
A ce jour 29 mai 2011 La BCE et le FMI menacent le gouvernement grec de le mettre en faillite s'il ne fait pas ce qu'ils exigent: une privatisation massive des principales entreprises du pays, ce que refuse la majorité socialiste. On évoque même l'hypothèse d'une administration supranationale!

. La première a menacé de ne plus accepter les obligations d'Etat d'Athènes comme collatéral. Les banques grecques seraient d'un coup dans l'impossibilité de déposer ces obligations auprès de la BCE pour obtenir des euros. Elles seraient ruinées d'un coup.Le FMI, lui, a laissé entendre qu'il pourrait ne pas apporter les milliards d'euros nécessaire pour que l'Etat grec puisse rembourser les emprunts arrivants à échéance en juin prochain. Les deux institutions pose la même condition: privatiser massivement , pour 50 milliards d'euros: tout ce qui vaut de l'argent doit y passer: la poste, l'électricité, les télécoms, les ports, l'immobilier...

L’impensable dont nous parlions  l’an dernier se rapproche.. En juin 2011 Uranus sera à 4° bélier  et Pluton à 6° capricorne.

Selon la carte du pays nous voyons bien qu’Uranus sur l’ascendant va jouer le rôle de la foudre tandis que Pluton au MC sur l’Uranus natal va jouer le rôle de séisme économique.  Saturne en 7 ( les pays qui font face) est en orbe d’opposition à cet Uranus et en carré à ce pluton..

L’été sera donc brulant pour ce si beau pays, et pour l’Europe tant au point de vue de sa monnaie que du climat météo et social..
Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
Re : La Grèce ...
« Réponse #17 le: 04 juin 2011 à 17:26:43 »
A ce jour 4 juin 2011, La situation continue à se compliquer en Grèce. Bien sûr, un accord a été trouvé avec la troïka FMI, la BCE et la Commission Européenne, ce qui va libérer une tranche de financement de 12 milliards du plan initial de 110 milliards, qui sera complété par une soixantaine de milliards. Mais rien n’est réglé. Comme prévu ce pays subit de plein fouet la danse du carré Pluton Uranus qui devrait s’amplifier en septembre et octobre 2011.

La troïka infernale  a également mis en place un financement complémentaire de 60 à 65 milliards, dont 20 milliards seront pris en charge par l’Union Européenne, 10 par le FMI, 15 par la Grèce. Fait nouveau, les banques devront contribuer à hauteur de 15 à 20 milliards à savoir qu’elles devront prolonger d’ici à 2014 pour 15 à 20 milliards d’euros de prêts accordés à la Grèce quand ils arriveront à échéance. En théorie pure, les besoins de financement de la Grèce sont couverts pour 3 ans. Mais..  en 2014 Neptune sera opposé à mars maitre des secteurs 1, 8 et 10….. Pour nous c'est la chronique d'une noyade annoncée.

L’Europe continue d’acheter du temps, sans rien résoudre, et continuant à transférer le risque des institutions financières privées sur les contribuables européens…Et cela en catimini en toute non conscience des peuples.
 
Il nous parait  probable que dans un an, quand une bonne partie des nouveaux crédits auront été utilisés, que le pays sera toujours en récession, que le poids de sa dette aura alors dépassé les 160% du PIB, il sera toujours impossible à la Grèce de se financer sur les marchés. Que fera-t-on alors ?

Mais d’ici là bien des choses peuvent se dérouler !!! ( Pour les USA et l' Europe)..

D’ailleurs, il y a un fait très inquiétant pour la suite : les Grecs retirent de l’argent de leurs banques pour se protéger d’une éventuelle faillite ou d’une dévaluation. Les dépôts, continuent à baisser : les Grecs ont retiré pour 1,5 milliard d’euros en une seule journée. Cette fuite des capitaux pourrait provoquer l’effondrement du système bancaire dans un mouvement auto réalisateur des marchés. Il y a fort à parier que le gouvernement va être contraint d’agir pour sauver ses banques… !!! On pourrait bientôt et très rapidement selon nous nager en plein délire !

 Les faits semblent montrer  aujourd’hui que la Grèce est définitivement sur le chemin de l’Argentine, comme Martin Wolff *  l’a souligné une fois de plus. Les « solutions » mises en place ne règlent que le problème de trésorerie sans rien régler aux problèmes de croissance et de solvabilité. Ce ne sont pas des solutions et encore moins des pansements mais une drogue toxique..

*http://blogs.ft.com/martin-wolf-exchange/
Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
Re : La Grèce ...
« Réponse #18 le: 08 juin 2011 à 10:16:32 »

Pour répondre à une question concernant le mars en vierge et en maison 6 Maître de  l’ascendant et du MC) de ce pays , je constate benoitement ce qui suit :

Ce  mars ( que nous prenons ici en tant qu’armes de guerre au sens très large) est en quinconce au soleil et mercure ( qui sont en maison 11, politique, contrats, investissements etc.. !)  , sesqui carré Jupiter ( excès) , en parallèle aux nœuds (donc peu favorable),  et à la cuspide de 2 ( impact financier)!!

En 2009, la Grèce a occupé le quatrième rang mondial des importateurs d’armes. Pour y parvenir, le gouvernement en place mit littéralement le paquet : 1,269 milliard de dollars US fut consacré à cet objectif.

Ce chiffre hélas peu connu , représente 4,3% du PIB . A titre de comparaison, la France, laquelle dispose pourtant d’une force de frappe et se trouve engagée dans deux conflits (Afghanistan, Libye), ne consacre que 2,2% à ce même budget.

Depuis dix ans la Grèce occupe, vaille que vaille, cette quatrième place mondiale des importateurs d’armes.  Cette position a nécessité des investissements abyssaux  : 11, 209 milliards de dollars US !!

Sous forme de schéma  on peut percevoir  :

* l’Etat grec, déjà endetté, a pourtant reçu de nouveaux concours financiers le dotant d’un pouvoir d’achat totalement artificiel.
*  une partie non négligeable de ce pouvoir d’achat artificiel a été consacré à des acquisitions massives d’armement.
*   l’origine de ce pouvoir d’achat artificiel tient à des concours financiers de banques de même nationalité que les entreprises fournisseuses d’armement.
*   ces concours financiers n’ont pu être réalisés qu’en utilisant les  sommes données par les Etats afin de recapitaliser les banques menacées de déconfiture par la crise des « subprimes ».

La dette publique grecque présente toutes les caractéristiques d’un futur emprunt russe, tristement célèbre en France..


Elle constitue, de fait, une menace pour la stabilité de l’euro et pour la solidité de nombre  de partenaires  financiers, des banques aux particuliers

La grande tromperie  concernant la Grèce est marquée dans le thème par ce venus saturne maitre de 7 ( les autres pays) ..

 Il est possible de dire en 2011 sans trop de risques d’erreur  que la dette publique grecque résulte, non pas de l’action et des choix du seul pays, mais bien d’un ensemble  de  facteurs et actions dont beaucoup sont extérieurs. Ainsi la situation actuelle de ce pays est la résultante de choix politiques locaux  et des nombreuses actions de pays tiers au travers des finances manipulées et des lobbies  de l’armement. .

Le traitement de la question Grecque, gigantesque et dangereuse, pourrait même alimenter une querelle tragique entre la France et l’Allemagne….

Et étonnement les choses ne semblent pas bouger et le parlement européen semble sommeiller.. A quand le réveil ?



Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
Re : La Grèce ...
« Réponse #19 le: 23 juillet 2011 à 11:13:43 »
Donc en ce jour 22/07/2011 encore de l’argent pour la Grèce..!!! Solution curieuse,  peut être prise dans l’urgence.. Je passe sur les raisons profondes de ces engagements financiers colossaux qui peuvent toucher une bonne partie des peuples européens de façon directe et indirecte.

Un gentil lecteur me pose la question brute : la grèce va-t-elle rembourser ?

Dans ce thème les dettes sont représentées par la maison 8, ici en scorpion abritant les deux lunes noires.. Pluton est en maison 12 conjoint à la lune en signe double tout comme le second maitre mars. ( signes doubles = multiplicité et ceci renforcé l’idée de répétition des dettes de 1893).

Pluton- dettes est donc dans la maison des tribulations la 12…

Uranus est Maitre de 11 (qui peut être la maison des remboursements de dettes entant que maison  de la 8. C’est la maison où l’on apure sa dette.) Or Uranus est conjoint Neptune au MC montrant ici le cycle de 170 ans. Ces deux astres reçoivent en ce moment la visite de Pluton qui peut réactiver le carré du radix.  Le maitre de cette très puissante conjonction est saturne et se trouve en maison 1 conjoint à Jupiter !..

Saturne est aussi maitre de 11 et se trouve être le maitre de 7 ( les autres pays). Ce saturne conjoint Jupiter montre l’argent apporté par les autres pays. Or Jupiter est en trédécile à Uranus au MC et sesqui carré mars, deux aspects très tendus et délicats à gérer. Etc

Ce pays ne pourra pas rembourser comme il est prévu ses dettes colossales.

Les transits à venir en 2012 et 2013 peuvent indiquer un très long processus de négociations qui pourrait bien amener des turpitudes dans nombre d’états européens...
un rétablissement financier ne peut qu’être le fruit de longues négociations, de bras de fer, sans s’illusionner sur les délais nécessaires ; le pays  en défaut ou en difficulté devra accepter une supervision drastique de sa vie fiscale et budgétaire ; il faut une solidarité entière au sein de la communauté des créditeurs ; et de solides syndicats bancaires européens, sur chaque grande place, pour réaliser et surtout garantir un vaste emprunt de consolidation à long terme, seul à même de mettre fin aux refinancements de trésorerie aléatoire et coûteux.

Mais à la différence fondamentale de 1893, les données d’économie mondiale ont changé, les peuples ont un niveau plus élevé, l’Europe n’est pas un édifice solide,  etc.. et on ne peut pas affirmer que la solidarité des créditeurs ( et des peuples qui payent) soit scellée dans le bronze…

On notera la puissance de cette conjonction Neptune Uranus au mi ciel... Neptune se trouvait sur le soleil et Uranus sur le noeud nord en 2001 au moment de la venue de ce pays dans la zone euro avec de « faux renseignements, de faux chiffres » quant à la santé de l’économie Grecque et la complicité de certaines banques……..

Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne moire

  • Chercheur
  • ****
  • Messages: 115
  • Sexe: Femme
La Grèce ...
« Réponse #20 le: 01 novembre 2011 à 18:21:37 »
"Quelle mouche a donc piqué George Papandréou?" Demande dans son éditorial Le Monde de ce jour, http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/01/la-grece-dans-l-euro-la-question-se-pose_1596762_3232.html :« Le premier ministre grec veut-il vraiment donner raison à tous ceux qui, en Allemagne et ailleurs, regrettent la présence de son pays dans la zone euro ? En annonçant, lundi 31 octobre dans la soirée, sans en avertir ses partenaires européens, son intention de soumettre à référendum le plan de sauvetage de l'euro mis au point il y a à peine une semaine, le chef du gouvernement grec redonne en tout cas vigueur à une tempête qui risque de nouveau de tout emporter ».
Nous assistons là au remake d’Antigone !! Ce « plan de sauvetage » est considéré par les Grecs comme un coup porté à la souveraineté du pays, en confiant la conduite de l'économie à l'Union européenne et au Fonds monétaire International. Il s’agit donc pour eux du sauvetage d’un système défaillant (Créon) et non du sauvetage d’un membre du système (Antigone). Il se joue là l’éternelle question de l’idéalisme contre le réalisme politique (Jupiter-Neptune/ Saturne-Pluton).
J’observe que Mars transit actuellement le NS du pays (réflexe défensif) réactivant le trigone à Satune-Jupiter et le quinconce à Pluton-Lune (appel au peuple) sur fond de JupiterR trigone NeptuneN, Saturne opp JupiterN et bien sûr de la double dialectique Uranus-Pluton (le Ciel contre les Enfers). Mais la Lune n'est pas dupe de la prise d'otage  ;) .
Aux alentours du 20/11 Mars transite Mars N soutenu par Pluton en trigone et en Janvier, date supposée du référendum (mais y aura-t-il référendum si Papandréou démissionne??), Mars entamera sa R en Vierge…

Hors ligne tratak

  • Chercheur
  • ****
  • Messages: 174
La Grèce ...
« Réponse #21 le: 01 novembre 2011 à 19:45:09 »
 Les marchés en forte baisse depuis deux jours  craignent que "les électeurs grecs votent non au plan de sauvetage et déclenchent une réaction en chaîne qui entraînera une faillite non-maîtrisée de la Grèce et déclenchera une crise bancaire", a souligné Patrick O'Hare, du site d'analyse financière Briefing.com.

De surcroît, l'éventuelle organisation du vote dans trois mois ouvre une période d'incertitude prolongée", a insisté M. O'Hare.

D'ici ce vote, la Grèce ne va pas recevoir l'aide dont elle a besoin pour satisfaire ses obligations de paiement de la dette: c’est cela faire  défaut.

"Ce qui se passe en ce moment, c'est l'antithèse de la hausse provoquée par le soulagement de voir un accord jeudi dernier", a fait valoir M. O'Hare.

Ce vote  serait prévu en janvier 2012 et d’ici là le gouvernement pourrait changer… ? Le spectre du crash se rapproche .....
 
.

MarieChris

  • Invité
La Grèce ...
« Réponse #22 le: 02 novembre 2011 à 08:22:21 »
Depuis le premier post l'analyse astrologique faite de la situation de la Grèce se confirme, malheureusement.
Un référendum c'est aussi gouverner avec le peuple...C'est la démocratie.
Que va t-il se passer maintenant ?
La Grèce va t'elle sortir de l'Europe ?

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
La Grèce ...
« Réponse #23 le: 02 novembre 2011 à 08:44:44 »
Pour cette consultation populaire qui tétanise un certain mode pourquoi pas après le 11/12/2011.. Uranus devient direct ( il est Maitre de la 11 natale), juste après la pleine lune.. Le dimanche 11/12 la lune sera bien aspectée à Neptune et Saturne. Mais mars sera en vierge en 6 natale et carré aux noeuds et en parallèle à saturne laissant planer le spectre de la dureté dans le quotidien.. Attendons le G 20 où il devrait se poser les choses concernant la Grèce..
Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne Paule

  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1735
  • Sexe: Femme
La Grèce ...
« Réponse #24 le: 03 novembre 2011 à 08:48:48 »
Convoqué mercredi, à la veille du G20 de Cannes, Papandréou s'est vu adressé un véritable ultimatum. La Grèce devra dire dans un référendum rapide - il pourrait être organisé le 4 décembre prochain - si elle reste dans la zone euro ou non. Et elle ne recevra pas un centime de la 6ème tranche d'aide (soit 8 milliards d'euro) tant qu'elle n'aura pas organisé ce référendum et rempli les conditions du plan d'aide. 


Mais ....
Le ministre grec du Développement, Michalis Chryssohoïdis, a demandé jeudi que le plan européen de sauvetage financier de la Grèce soit rapidement ratifié par le parlement, s'opposant de fait au projet de référendum du Premier ministre, Georges Papandréou, a indiqué la télévision publique Net.[/size]
[/font]

Hors ligne Paule

  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1735
  • Sexe: Femme
La Grèce ...
« Réponse #25 le: 07 novembre 2011 à 08:32:42 »
Lors d'une rencontre parallèle à celle des deux chefs de partis, Georges Papandréou et Antonis Samaras, deux délégations du Pasok (socialiste) et de la Nouvelle Démocratie (droite) ont convenu que la "date la plus appropriée pour des élections" anticipées est celle du "19 février" a indiqué le ministère dans un bref communiqué

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
La Grèce ...
« Réponse #26 le: 07 novembre 2011 à 09:38:01 »
Le leader de l'opposition Antonis Samaras réclame depuis des semaines la tenue d'élections législatives anticipées immédiates avant tout ralliement de sa part à un soutien au plan de secours européen à la Grèce.
Il a fini dimanche soir par accepter de participer à un gouvernement d'union nationale pour permettre la ratification par la Grèce du plan européen anti-crise avant la fin de l'année, à condition que des élections générales soient décidées dans la foulée.
Le Premier ministre Georges Papandréou était jusqu'à présent opposé à la tenue d'élections anticipées, car les échéances du pays par rapport à son énorme dette ne permettent pas la moindre période d'instabilité.

Si l’on prend la carte de 1822 la RS de 2012 montre un As en 3 natale sur l’axe des nœuds lunaires de RS.. Lune est sextile soleil..et cette position peut suggérer de bonnes choses dans l’histoire de ce pays. La Lune de cette RS est en 11, maison des élections, qui se superposent à  l’ ascendant natal.. Autrement dit ces élections devraient «  fabriquer un nouveau pays ». 
Cette lune est carré pluton ce qui peut signifier à la fois une tragédie et une magie.. Car ce pluton en 8 RS , maitre de 6 ( quotidien)  et carré au maitre de 2 ( finances)  semble montrer un écroulement suivi d’une reconstruction..  D’autant que la maison 12 de la RS et les deux lunes noires  se superposent à la 2 natale…
.
Cette RS montre aussi un MC occupée par un Neptune bien aspecté à saturne comme si la catharsis débouchait sur du mieux.. Venus en 10 antique Poissons montre le « sacrifice » qui est bien financier puisqu’en semi carré à Jupiter autre maitre de 2..

La présence de mars en vierge secteur 4 de cette RS est inquiétante. Il peut s’agit d’une agressivité au sein du clan, du pays.. Les agressions seront intérieures avec un risque de résurgence de partis politiques extrémistes..

Au sujet de mars en vierge, son long passage dans ce signe en maison 6 natale montre bien la catharsis nécessaire au travers de bouleversements dans le quotidien…

Les choses devraient  se stabiliser et surtout s’éclaircir en fin d ‘automne 2012 avec de nouveaux traités et alliances.
 
Mais d’ici là .. >:(

Car il faut tout de même dire que la  « punition » infligée à la Grèce vient d'être promise à l'Italie, un plan d'une austérité telle qu'aucune autre nation européenne n'aurait acceptée....Ce qui permet d’établir une atmosphère de « peur ambiante » très favorable aux nouvelles ponctions qui vont se faire dans toute l’Europe..
Depuis un mois  ce pays est dans un état d'insurrection permanente .  Le peuple a bien conscience ( avant les autres peuples de l’ Europe) que leur  gouvernement  est celui de l'usurpation de la souveraineté populaire, celui  de la  collaboration avec l'occupation étrangère,  celui devenu banal conseil d'administration du paiement de la Dette qui devra rendre compte de chacun de ses actes à la  Troika …. Et ceci pourrait nous arriver à nous ici en France !!!

Ce qui se déroule dans ce pays devrait nous mettre en garde sérieusement. Car c’est bien une entité non élue ( FMI + UE+BCE) qui a décapité salaires et pensions et occis  la fonction publique, qui a liquidé toutes les conventions collectives du secteur privé, qui a désorganisé toute l’organisation d’un pays,  pour transformer un peuple souverain en peuple assujetti dans la misère..
La brutalité de la politique actuelle devrait nous inciter à ne pas nous  laisser faire. Au fond nous sommes bien dans un gigantesque processus de changement global où les anciens schémas ne veulent pas laisser la place  à  de nouveaux…. Il faut parfois beaucoup pour que les consciences s’éveillent…..

Le peuple Grec est notre "explorateur", notre signe principal.. Merci à lui. Et nous savons bien qu’il se relèvera !!!
 
Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

MarieChris

  • Invité
La Grèce ...
« Réponse #27 le: 07 novembre 2011 à 12:01:07 »
Bonjour Pierre,
Pourquoi  n'y a t-il pas plus de personnes qui comprennent ce que tu expliques.
J'ai l'impression que les gens autour de moi ne se rendent vraiment pas compte de l'importance des évènements en Grèce...et bientôt ailleurs.
La France va t-elle se réveiller ?

Hors ligne joelle

  • Chercheur
  • ****
  • Messages: 198
  • Sexe: Femme
La Grèce ...
« Réponse #28 le: 07 novembre 2011 à 14:27:43 »
@ Marie Chris : "J'ai l'impression que les gens autour de moi ne se rendent vraiment pas compte de l'importance des évènements en Grèce...et bientôt ailleurs.
La France va t-elle se réveiller ?"

    oh, mais si, les gens se rendent compte ; le peuple Grec est saigné mais n'a toujours pas compris qu'il serait temps que ceux qui détiennent le capital ( notamment les armateurs et l'église qui ne sont pas imposables ) soient mis sévèrement à contribution . C'est le gros problème dans la construction d'une entité telle que l'Europe que de n'avoir pas tenu compte de la façon de vivre et de la culture de pays si différents .
C'est pourquoi je n'ose pas imaginer l'entrée de la Turquie dans l'Europe ; c'est impensable .
   Après tout, peut être serait il temps d'en finir avec cette Europe qui est devenue une Tour de Babel moderne , mais ce serait à quel prix, après tant d'engagements ?
   De plus les événements aussi inattendus les uns que les autres arrivent chaque jour, et personne ne sait plus comment agir : je viens d'entendre le projet de restrictions de notre premier ministre ; encore des pansements sur une plaie infectée , mais c'est sans doute la meilleure solution proposée jusqu'à présent : on l'attendait, la date fatidique de 2012 ,  n'est ce pas ?  :-\

MarieChris

  • Invité
La Grèce ...
« Réponse #29 le: 07 novembre 2011 à 16:32:25 »
Je suis bien d'accord avec toi Joëlle mais rien n'est encore fait avec ce nouveau plan pour des impôts plus justes !
Rien n'est fait pour économiser les gaspillages. Communication, sondages, publicité de la CPAM...Cela est-il de première importance en période de crise financière ?

Plus de rentrées d'argent public c'est bien, mais gérer cet argent pour les dépenses du pays les plus urgentes c'est indispensable.

2012, la fin d'un monde !