Auteur Sujet: Cosmographie et domifications  (Lu 5296 fois)

Hors ligne Tom

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1225
  • Sexe: Homme
Cosmographie et domifications
« le: 09 novembre 2008 à 12:11:15 »
 Il est un sujet fondamental pourtant apparemment zappé par beaucoup d’astrophiles.. (Ce qui pourrait bien expliquer pourquoi la remise en question de la vérité unique de la domification placide est si difficile)… Voir dans section astro de santé/Généralités..

Avec l’aimable autorisation d’ataraxie, membre émérite d’astrologie libre voici quelques explications plus détaillées.. Ses travaux très bien conçus, que je vous recommande de lire et d’étudier,  se trouvent à l’adresse suivante :

http://astrologie-libre.org/phpbb/viewtopic.php?t=8604


Voila donc un petit résumé technique concernant la différence entre Placide (et les autres) et la domification naturelle dite antique..

Dans son parcours annuel apparent autour de la Terre, le Soleil trace un cercle qu’on appelle l’écliptique.  L’écliptique est donc le tracé des constellations que traverse le Soleil pendant qu’il effectue son parcours apparent autour de la Terre. Cet écliptique coupe H (plan de l’horizon qui relie les quatre directions cardinales)  en deux points : du côté Est, il coupe H en un point connu sous le nom d’Ascendant (Asc) ; du côté Ouest, en un point connu sous le nom de Descendant (Des). Ce cercle, dont l’obliquité par rapport à H peut être quelconque, constituera le quatrième grand cercle cosmographique. Il sera noté Ec.
L’équateur constitue le troisième grand cercle cosmographique. Il correspond à la projection de notre équateur terrestre (c'est-à-dire la latitude 0 de notre globe) dans le ciel. L’équateur relie le point Est au point Ouest. Son obliquité (son degré de « penchement ») par rapport au plan de l’horizon (H) peut être quelconque. Ce cercle fonde la domification de Regiomontanus. L’équateur sera noté Eq.
A partir du point N (lieu où se trouve l’observateur) et perpendiculairement à l’axe Nord-Sud, nous allons tracer un axe en direction du Nord céleste (la flèche sur le schéma). Sur cet axe se trouve le Zénith, c’est à dire un point céleste immédiatement au-dessus de la tête de l’observateur.
Le deuxième grand cercle va relier le Nord géographique au Sud géographique en passant par le Zénith. Ce cercle sera le méridien (géographique), noté Mg.



Sur le schéma nous trouvons un point R et un point S. Ces deux points sont situés sur  Ec, l'écliptique, c'est-à-dire le zodiaque, et représentent chacun un Milieu du Ciel : R représente le MC selon les domifications savantes (Placidus, Regiomontanus, Campanus etc.) ; S représente le MC selon la domification antique ou « naturelle ».
Le point R (MC savant) est le point par lequel Mg (méridien géographique) intersecte Ec.
Le point S (MC antique) est le point nonagésime (ou nonagésimal), c'est-à-dire le point sur Ec qui se situe à 90° de l’axe Asc-Des, perpendiculaire à l’axe Asc-Des. Contrairement au point R, il n’y a pas besoin de tracer un deuxième cercle pour le trouver d’après une intersection. Il suffit juste de mesurer le 90ème degré à partir de l’Asc ou du Des pour le trouver.

Le point nonagésime existe aussi bien sur une carte à domification savante que sur une carte à domification antique : peu importe la domification choisie, le point nonagésime est le 90ème degré de l’axe Asc-Des d’une carte. La domification antique choisit de faire de ce point son MC; alors que les domifications savantes ne le font pas.

Il est facile de voir ici que les domifications savantes (placide regio, campa etc..) mélangent deux systèmes de cordonnées différents ..ce qui n'est pas soutenable sur les plans mathématiques et astronomiques.. ;)

Sur les cartes Orion la flèche bleue que vous rencontrez parfois montre le MC Placide.. Et ce pour vous permettre de bien voir la différence avec la pointe de la 10 suivant la domification antique.

astrohisto

  • Invité
Re : Cosmographie et domifications
« Réponse #1 le: 16 juin 2010 à 18:51:49 »
Bonjour,

J'ai écrit un livre "La géométrie des maisons astrologiques" aux éditions Guy Tredaniel (Paris) qui présente les principales domfications historiques, leurs avantages et leurs inconvénients.
On retrouve un lien vers ce livre et une discussion sur la domification sur mon site d'astrologie mondiale et d'histoire http://www.astrohisto.fr.cr. Mon site propose également des Tables de domification Regiomontanus. Les thèmes astrologiques du site sont montés dans cette domification.
En résumé, je démontre que parmi les domifications historiques, seules trois méritent discussion : Campanus, Placidus et Regiomontanus. Je démontre la fausseté de Campanus et de Placidus et la validité de Regiomontanus. Regiomontanus est très proche de Placidus. Mais, tandis que Placidus découpe la sphère équatoriale, Regiomontanus partage la sphère locale, la seule sphère adaptée à la domification. Placidus n'est en fait qu'un excellent système de Directions primaires (système équatorial). Enfin, tandis que Placidus ne domifie qu'entre les Circumpolaires, Regiomontanus domifie toute la sphère. Aux latitudes supérieures aux circumpolaires, attention a 8)ux inversions des maisons...phénomène dû au fait que les poles domificateurs peuvent alors franchir l'écliptique.

Bonne réflexion sur un sujet ardu.

Gabriel

Hors ligne williams8

  • Intéressé
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
Cosmographie et domifications
« Réponse #2 le: 09 février 2019 à 15:08:18 »
http://www.astroariana.com/Geometrie-des-Maisons-et-methodes.html


Bonjour, sur ce site il réponde et analyse le livre de Gabriel, et ne sont pas du tout d'accord avec lui !


W