Auteur Sujet: M. CAC 40 et sa maladie ....  (Lu 13049 fois)

Hors ligne Tom

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1225
  • Sexe: Homme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #15 le: 31 juillet 2009 à 16:37:50 »
A avoir en tête ...

Citer
Dans son "Rapport de surveillance budgétaire multinational" publié jeudi 30 juillet, le Fonds monétaire international a estimé que la dette publique de la France devrait atteindre en moyenne 95,5% de son produit intérieur brut en 2014, contre environ 73% actuellement et 63,8% avant la crise. Pour l'ensemble des pays développés, ce ratio devrait atteindre en moyenne 120% du produit intérieur brut en 2014, soit 40 points de plus qu'avant la crise économique, a indiqué le FMI, qui avertit les pays en question qu'ils devront faire un effort conséquent de réduction des déficits à moyen terme. Le niveau de dette moyen au sein du groupe des pays riches et émergents du G20, à 62,4% du PIB avant la crise, est passé à 82,1% en 2009 et grimperait à 86,6% en 2014.
En se limitant aux pays développés, ce ratio passerait de 78,8% en 2007 à 119,7% en 2014. Aux Etats-Unis, première économie mondiale, la dette passerait à 112% de la richesse nationale en 2014, contre 63,1% avant le début de la crise en 2007.
Record des pays étudiés, le ratio d'endettement du Japon est annoncé à 239,2% du PIB en 2014, contre 187,7% en 2007.
Selon le ministère du Budget, la dette publique est attendue à 77% du PIB à la fin 2009, 83% en 2010, 86% en 2011 et 88% en 2012, en lien avec l'envolée du déficit public et la crise économique qui frappe la France.
Le Pacte de stabilité européen fixe à 60% du produit intérieur brut la limite autorisée d'endettement public pour un Etat membre de l'Union européenne.

On remarque donc une fois de plus les erreurs des « experts en tous genres » qui fanfaronnaient sur une reprise fin 2009 et une année 2010 positive…
La crise s’installe pour plusieurs années.. Klepios à nouveau réitère sa remarque datée de 2006 sur une année 2010 contenant une crise sociale encore jamais vue sur cette terre de part son extension. Tout semble se mettre en place pour cela.. Observez bien le japon, pays marqué par le  bélier, qui va subir les transits de pluton et de saturne en carré dans le même temps….


Hors ligne Tom

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1225
  • Sexe: Homme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #16 le: 26 septembre 2009 à 09:42:53 »
J'avais un peu oublié ce sujet... La grippe et le reste me semblant plus important. :)

Avec un cac 40 à 3800 points au 25/09/2009 ce n’est pas l’euphorie certes mais c’est un redressement qui a tendance à se stabiliser ces dernières semaines.. Est ce un mouvement ascendant continu ? La fin de la crise comme l’ont dit certains « experts » ? Une année 2010 en embellie ? Etc…
Et bien Klepios pense que non.. Nous sommes en attente en fait.. N’oublions surtout pas saturne/uranus et notre pluton qui vient de se remettre en course directe filant peu à peu vers le carré avec saturne..  Mais dès le 1 novembre 2009  le carré Pluton saturne sera effectif.  Nous allons donc vers une chute, après certainement une purge des marchés et quelques manipulations techniques dans le flou des corbeilles.. Et une fois de plus beaucoup vont être grugés.

Pour l’instant sous réserve d’études complémentaires (encore faut il trouver le temps.).
Dès octobre un affaiblissement sera notable et pourrait se poursuivre, avec des pics haut et bas,  jusqu’à mars 2010. Puis d’avril 2010 à aout 2010 un mieux se fera ressentir avant une nouvelle chute d’aout à octobre 2010..etc..
La vraie reprises économique ne se fera qu’à compter de 2013… ou saturne sera dans le même signe que le NN ..
En tout état de cause ce n’est donc pas le moment  d’acheter pour le long terme..  8)

Hors ligne Tom

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1225
  • Sexe: Homme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #17 le: 07 mai 2010 à 10:11:51 »

Reprise de ce fil ancien.. Après des mois au dessus de 4000 et beaucoup d'optimisme voila que saturne opposé Uranus frappe à nouveau !!))).... et ce n'est pas fini.. ;)

La Bourse de Paris lâchait près de 2,5%  vendredi 7 mai 2010 en tout début de séance, dans un marché extrêmement nerveux après la dégringolade historique de Wall Street  jeudi en séance, dont les causes sont encore mal connues.
Sur le même sujet

    * La BCE maintient son taux directeur à 1%
    * Sarkozy et Merkel pour renforcer la surveillance budgétaire de la zone euro

A 9h12, l'indice vedette perdait 86,21 points (-2,42%) à 3.469,90 points. Il a cédé 7% sur les trois dernières séances sur fond de crainte sur les déficits publics en zone euro et sur une contagion à d'autres pays.

Ce climat a été alimenté par des rumeurs de marché sur des dégradations de la note de dette à long terme de l'Espagne mardi puis de l'Italie jeudi.

A cette toile de fond, est venue s'ajouter un "mini-krach" à la Bourse de New York qui a vu son indice phare perdre 998 points, soit le plus important recul jamais vu en séance, avant de se reprendre pour terminer en baisse de 3,20%.

Hors ligne Tom

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1225
  • Sexe: Homme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #18 le: 14 mai 2010 à 15:03:31 »
Ce jour 14mai 2010 le CAC 40 est à 3623 points...

Observez bien sa chute durant la lunaison du 14 mai 2010... Les 3000 points en sont pas très loin..après une euphorie puérile..

En France pour le premier trimestre 2010 c'est finalement une croissance de 0.1 % !! soit le tiers de ce qui était prévu par nos experts !!....no comment...

Hors ligne coco

  • Passionné
  • *****
  • Messages: 277
  • Sexe: Femme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #19 le: 18 juin 2010 à 18:05:14 »
monsieur cac 40 continue sa maladie ....

Le Palais Brongniart continue d'évoluer sans véritable tendance en raison de l'arrivée à échéance des contrats futures sur indices et en l'absence de statistiques d'envergure. Si les banques poursuivent leur progression, Total est freiné par le repli du brut, tandis que Sanofi-Aventis est affaibli par des rumeurs évoquant des risques de cancer liés au Lantus. A 16h00, le Cac 40 cède 0,26% à 3.676 points.
Les valeurs françaises poursuivent leur valse-hésitation dans un marché en quête d'un nouveau souffle après sept séances de hausse d'affilée. L'arrivée à échéance des contrats futures sur indices en Europe donne lieu à un regain de volatilité reflété par l'écart de 42 points séparant le plus haut et le plus bas du jour sur l'indice Cac 40. Wall Street se montre également hésitante dans les premiers échanges en cette journée des « quatre sorcières », marquée par le débouclement des options et contrats à terme sur actions et indices américains.
Les banques continuent de bénéficier du relatif apaisement des craintes concernant la dette souveraine en Europe après le succès de plusieurs adjudications cette semaine, notamment en Espagne, en Irlande, en Belgique et en France. Les analystes accueillent par ailleurs favorablement la décision européenne d'organiser des « stress tests », permettant de mesurer la solidité des banques. A l'inverse, le recul de Total, sur fond de repli des cours du brut, et celui de Sanofi-Aventis, à la suite de rumeurs évoquant des risques de cancer liés au Lantus, pèsent sur la tendance.

A 16h00, le Cac 40 cède 0,19% à 3.676,02 points après avoir oscillé entre un plus haut de 3.704,59 (+0,58%) et un plus bas de 3.622,58 (-0,55%). Le volume d'affaires atteint 3 milliards d'euros sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie gagne 0,11% à 5.259,50 points et, à Francfort, le Dax grignote 0,02% à 6.224,53 points. A New York, le Dow Jones est stable à 10.435,15 points, tandis que le Nasdaq Composite plie de 0,12% à 2.304,32 points.

Le baril de brut léger américain cède 55 cents à 76,24 dollars, les mauvais indicateurs de la veille aux Etats-Unis suggérant un essoufflement de l'économie américaine. Sur le marché des changes, l'euro marque le pas à 1,2362 dollar, après être monté jusqu'à 1,2417 ce matin.

Les banques sont recherchées, soutenues notamment par l'espoir que la publication prévue des « stress tests » en Europe démontrera la solidité financière des grands établissements. Crédit Agricole progresse de 4,13% à 9,697 euros, Société Générale de 2,49% à 38,06 et BNP Paribas de 1,53% à 49,81. La banque et le courtier Exane envisagent d'étendre leur alliance, selon Les Echos. Les deux partenaires envisagent de renforcer leur présence dans le secteur des fusions-acquisitions au Royaume-Uni et d'accroître les synergies dans les dérivés actions, précise le journal.

Renault s'adjuge 2,35% à 32,84 euros et Peugeot 1,43% à 22,63. La marque au lion travaille sur deux projets destinés à renforcer sa présence à moyen terme dans les pays émergents, rapportent Les Echos. Ces projets devraient voir le jour mi-2012 ou début 2013, précise le journal.

Danone est stable à 44,10 euros (+0,01%). Le groupe a annoncé la signature d'un accord de fusion de ses activités Produits Laitiers Frais dans les pays de la CEI avec celles du russe Unimilk. Ce rapprochement concerne la Russie, l'Ukraine, le Kazakhstan et la Biélorussie. Il donnera naissance au leader du secteur dans la zone CEI et notamment en Russie où l'ensemble Danone-Unimilk, qui sera contrôlé à 57,5% par Danone, détiendra environ 21% du marché, précise le groupe français. Le directeur général d'Unimilk a annoncé que les deux groupes vont investir 500 millions d'euros dans leur coentreprise sur les cinq à sept prochaines années.

Plus forte hausse du SRD, Saft s'adjuge 5,39% à 28,375 euros. La technologie de batteries lithium-ion du groupe a été sélectionnée par le fournisseur d'électricité de la ville de Sacramento, en Californie, dans le cadre d'un projet pilote de stockage d'énergie renouvelable.

A l'inverse, Total perd 1,06% à 40,025 euros dans le sillage du repli de près de 2 dollars des cours du brut en deux jours. Le groupe réfléchit à des partenariats avec le russe Loukoil, a déclaré son directeur général, Christophe de Margerie, à Reuters.

Sanofi-Aventis recule de 2,91% à 49,625 euros. Une étude publiée dans le journal Diabetes Care évoque les effets potentiellement cancérigènes de l'antidiabétique Lantus du groupe, selon une note publiée par le broker londonien Hobart Capital Markets. Un porte-parole du groupe indique que « les données disponibles à ce sujet restent largement non concluantes ». Ces craintes relèguent au second plan le feu vert des autorités sanitaires américaines (FDA) à la commercialisation du Jevatna, chimiothérapie pour les cancers avancés de la prostate.

Ipsen chute de 15,52% à 27 euros après l'annonce de retards dans le développement de l'antidiabétique Tapsoglutide dus à des réactions d'hyper sensibilité de la part de patients lors de tests de Phase III. Un retard minimal de 12 à 18 mois est anticipé par le groupe. Oddo Securities et JP Morgan ont dégradé le titre de « achat » « accumuler » pour le premier et de « surpondérer » à « neutre » pour le second.

GDF Suez baisse de 0,81% à 25,79 euros.Deutsche Bank a abaissé son objectif de cours sur le titre du groupe d'énergie de 38 à 34 euros.

Vinci cède 0,62% à 38,485 euros. Le géant du BTP a pourtant remporté le contrat de la rénovation de la station de métro Victoria, à Londres. Le groupe français n'a pas dévoilé le montant de l'opération, mais Transport of London, qui a octroyé le contrat, évoque un montant total de 700 millions de livres (840 millions d'euros) pour l'ensemble des travaux.

Enfin, TF1 perd 2,05% à 12,175 euros, affecté par la défaite de l'équipe de France de football, dont la qualification pour le deuxième tour de la Coupe du monde est plus que compromise

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1751
  • Sexe: Homme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #20 le: 10 août 2011 à 09:51:41 »
Comme le disions depuis longtemps l’été  est particulièrement chaud cette année. Les  révoltes se font plus nombreuses  et une grande tension s’installe dans beaucoup de pays malgré les vacances.


TRANSITS SUR LE THEME DU CAC 40 DU 11/08/2011.

(carte radix à l'intérieur)


La bourse fait ses caprices et il existe encore  de la marge pour une chute supplémentaire des marchés.  Il n’y a  pas d’indicateurs macroéconomiques susceptibles d’enrayer cette spirale baissière.

Ces indicateurs  ne sont pas bons certes mais pas non plus catastrophique !.. Alors ?

Les transits nous l’expliquent ..Mars chute sur lune a tendance à tirer vers le bas ( principe de la chute !), et son carré à Uranus et son opposition à Lune pluton ce jour montrent quelque chose d’irrationnel, de brutal et de non maitrisable.  Tout se passe comme si le psychologique dirigeait la bourse !.. Manifestement le marché sur réagit et pourrait même accentuer sa versatilité.

Le Dow Jones a gagné près de 4%, dopé par les annonces de la Banque centrale américaine sur le maintien de son taux d'intérêt directeur à 0% pour encore deux ans. Ceci a rassuré tout le monde apparemment. Et a induit un rebond technique apparemment aussi ..

Mars de transit est opposé à Neptune  jusqu’au 18 aout 2011 favorisant une ambiance délétère..

La lune noire sur Uranus va s’écarter les jours prochains mais son fluence compte tenu de ses rétrogradations va être prégnante jusqu’à fin octobre 2011. Et A cette période saturne sera au quinconce de venus mercure du CA…

Alors non la « crise » n’est pas terminée..et pour les jours qui suivent attention aux coups fourrés !! ) - mars-neptune


Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne coco

  • Passionné
  • *****
  • Messages: 277
  • Sexe: Femme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #21 le: 10 août 2011 à 10:53:46 »
Merci et bien intéressant car on sent autour de nous des personnes même sceptiques vis a vis de l astrologie nous regarder interrogateur et nous dite alors ça dit quoi la haut ....

Hors ligne Paule

  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1735
  • Sexe: Femme
Re : M. CAC 40 et sa maladie ....
« Réponse #22 le: 10 août 2011 à 19:08:35 »
bonsoir Pierre,
Très intéressant et à suivre tout ceci , pas chouette ce soir la bourse.