Auteur Sujet: Emmanuel Macron et la lecture à l'honneur  (Lu 983 fois)

Hors ligne Helia

  • Passionné
  • *****
  • Messages: 448
  • Sexe: Femme
Emmanuel Macron et la lecture à l'honneur
« le: 17 juin 2021 à 14:43:39 »
Ce jour 17 juin 2021 Anne Fulga sur C News commente l'actualité et le projet d'Emmanuel Macron qui veut mettre à l'honneur la lecture en mémoire de sa grand-mère.
Anne Fulga essaie de nous vendre une histoire à trois balles, excusez mon expression, en nous vendant le tendre amour d'E.Manuel pour sa grand-mère  dite "manette" professeur au point de s'installer définitivement chez elle à l'âge de l'adolescence, soit aux environs de ses 15 ans. Il faudrait quand même arrêter de nous prendre pour des imbéciles. Si E.Macron s'est installé chez sa grand-mère ce n'est pas pour l'amour de la litterature, mais au motif que ses parents n'acceptaient pas que leur fils ait une liaison avec son professeur, Madame Trogneux de 24 ans plus âgée que leur fils, mariée et mère de famille. S'il s'est installé chez sa  grand-mère c'est au fait qu'elle le soutenait.
Alors campagne électorale ou pas, il faut remettre l'église au milieu du village. Que ce Monsieur assume son passé, mais surtout que l'on ne vienne pas pour raconter des billevesées. Ladite Madame Trogneux, devenue entre temps madame Macron aurait pu et dû être condamnée pour détournement de mineur comme le fut la malheureuse Gabrielle Russier qui a finit par se suicider, pour les mêmes raisons. Mais voilà Gabrielle Russier n'évoluait pas dans le même mileu que les parents de Mr Macron.

Il serait temps que Journalistes, éditorialistes arrêtent cette désinformation, cette  manipulation aux fins d'une future élection présidentielle.  Arrêtez mesdames, messieurs je vous prie de prendre les français, les électeurs, nous, pour des imbéciles, des incultes. Le temps passe peut-être, mais la mémoire reste, sauf chez ceux qui sont atteints d'amnésie et qui cherchent à nous vendre une histoire et chez ceux qui sont trop jeunes pour connaître l'histoire, ou qui s'en moquent complètement au nom d'une idéologie qu'on leur inculque dans le monde de la scolarité. A ceux là je ne dirai qu'une chose, au lieu de croire ce que l'on vous dit, aux pretextes que cela a été dit à la télé ou sur les réseaux sociaux, donnez vous la peine de vous informer, lisez cherchez et faites votre propre opinion sans suivre comme des moutons bêlants le premier crétin qui passe. La première liberté est celle qui vous est donnée de penser par vous-mêmes.

Mettre la lecture à l'honneur est par contre une chose que j'ai toujours soutenu et que je soutiendrai toujours. Combien d'incultes à ce jour qui ne savent pas lire un texte en en  comprenant le sens ? Alors ce projet, même s'il est électoraliste, je le soutiens, mais de grâce arrêtez de vous servir d'une nécessité qui ne date pas d'aujourd'hui pour nous vendre un peut-être futur président qui ratisse large, très large... n'est-ce pas Monsieur Lucchini, vous pour qui j'ai une grande admiration.