Auteur Sujet: Domification antique et FC/MC  (Lu 5393 fois)

Hors ligne Agnès

  • Astrosantiste
  • ***
  • Messages: 76
Domification antique et FC/MC
« le: 03 août 2011 à 09:33:42 »
Bonjour,

Je suis en train de "tester" la domification antique mais j'ai des difficultés concernant l'axe 4/10 et FC/MC. Quelle différence y a-t-il dans l'interprétation entre la maison 4 et le FC et la maison 10 et le MC?
Si je prends mon thème, la 4 est en Capricorne et le FC en Verseau et bien sûr, la 10 en Cancer et le MC en Lion.
Merci.
Bonne journée.

Agnès

Hors ligne Pierre

  • Administrateur
  • Passionné
  • *****
  • Messages: 1750
  • Sexe: Homme
Re : Domification antique et FC/MC
« Réponse #1 le: 03 août 2011 à 10:51:26 »
Dans ton cas on a une 10 à 25 cancer et un MC placidien à 3 Lion..

Pour moi la 10 pour une femme représente le père. Donc ici Lune et Jupiter. L’aspect lune opposé pluton concernerait donc le  père. Est-ce possible ?  Mais aussi la 10 en tant que « destin », « place sociale » etc.. Est-ce que ses éléments peuvent correspondre à lune Jupiter ?

Le Me de 4 est donc saturne en 12 vierge sesqui carré mercure. Le fait que le Me de 4 soit en 12 devrait correspondre à quelque chose dans ta famille. ? Voila etc…

MC et FC correspondent à la terminologie placidienne.
Contact, Remarques: pierre@astrolepios.net

Hors ligne Agnès

  • Astrosantiste
  • ***
  • Messages: 76
Re : Domification antique et FC/MC
« Réponse #2 le: 03 août 2011 à 14:57:29 »
Merci, Pierre, pour ta réponse. Voila qui est clair de ne pas "s'occuper" du FC/MC car cela m'embrouillait l'esprit... il m'en faut peu!

Il est vrai que j'accordais davantage d'importance au côté maternel du fait de l'opposition Lune/Pluton... mais c'est donc à revoir, d'autant que mon Soleil est conjoint à la Lune Noire.

La maison 4 en Capricorne ne m'étonne guère en accord avec l'éducation stricte que j'ai reçue.
Saturne, maître de la 4 en 12 sesqui carré à Mercure souligne également la difficulté de communication dans la famille, ce qui me pèse encore aujourd'hui.

Grand merci pour tes éclaircissements.

Agnès